Coronavirus : l’Algérie a pris des mesures préventives avant les instructions de l’OMS

Pour faire face à la propagation du nouveau coronavirus, l’Algérie n’a pas attendu les instructions et recommandations transmises par l’OMS pour préserver la santé des populations du risque d’apparition du nouveau coronavirus », a déclaré le représentant de l’OMS en Algérie, le Dr. Nguessan Bla François.

« Je peux le dire et le confirmer que l’Algérie a mis en place un dispositif de protection et des mesures préventives contre d’éventuelles apparitions de cas de coronavirus », a affirmé le représentant de l’OMS en Algérie, lors d’une journée d’étude organisée par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) sur cette grippe apparue en Chine.

Concernant le continent africain, le Dr. Nguessan a tenu à préciser que « l’épidémie est en ce moment en Chine seulement, et uniquement dans certaines provinces », affirmant qu’ »il n’y a, actuellement, aucun cas de coronavirus en Afrique ».

Il a toutefois souligné l’importance d’une « mobilisation des ressources pour aider les pays d’Afrique à se prémunir de tout risque d’apparition ou de propagation du virus », précisant que « l’OMS est en alerte et disposée à accompagner les pays pour faire face à ce virus, pour la prévention et la protection de la santé des populations ».

La représentante du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Dr. Samia Hamadi a évoqué les mesures préventives prises en Algérie et la stratégie de riposte nationale contre d’éventuelles apparitions de cas de coronavirus. Elle a cité la mise en place d’une cellule de veille et d’un comité national d’experts pour suivre la situation et évaluer le risque en Algérie qui est actuellement « faible ».

Pour sa part, le maître-assistant à l’hôpital El-Kettar, le Dr. Mohamed Zeroual, a présenté le dispositif mis en place dans cet hôpital spécialisé dans les maladies infectieuses, pour se préparer à recevoir d’éventuels cas suspectés ou confirmés de coronavirus.

 

Tinhinane B.