fbpx

Coronavirus au Canada: Une chercheuse a mis au point une technologie de surveillance à distance des patients.

La professeure Samira A.Rahimi de l’université McGill au Canada vient de mettre en place une technologie de surveillance des patients à distance basée sur l’intelligence artificielle.

L’invention de la professeure Rahimi a été retenue parmi les 11 projets gagnants du concours Défi Innover pour contrer la COVID-19 de Roche Canada.

« Des essais sur un nombre de malades seront effectués dans les prochains jours au Québec et Ontario, pour une période de trois à six mois », a déclaré Mme Rahimi.

La professeure explique qu’elle « voulait trouver un moyen pour identifier très rapidement les gens qui ont la COVID-19 dans les établissements à personne aînées. »
Avec l’intelligence artificielle, on peut « surveiller les signes vitaux en temps réel », a-t-elle ajouté.

Ce programme nommé «AiCoV19: AI-empowered Real-time COVID-19 Symptom Monitoring and Prediction among Senior Residents» exploite ce qui est appelé l’«internet des objets médicaux».
Des technologies portables, comme le bracelet ou d’autres capteurs sont reliés par le biais d’internet pour produire une interaction en temps réel entre le patients atteints du coronavirus et le personnel soignant.

L’appareil est conçu pour avertir le personnel soignant lorsque des symptômes de la COVID-19 sont détectés.

«Les données récoltées sont automatiquement transmises sur la plateforme. Tout se fait en temps réel », explique le Professeure Rahimi.

Nouhad Ourebzani

%d blogueurs aiment cette page :