Coronavirus à Constantine: Le CHU confronté à une série de vols des masques

Le port obligatoire du masque a été imposé par le gouvernement algérien dans le cadre d’une batterie de mesures pour lutter contre la propagation du Coronavirus. Mais, une majorité de la population de la wilaya de Constantine éprouve parfois des difficultés à s’en procurer notamment dans les officines. L’une des causes à cette pénurie, l’existence de réseaux de trafic et de vol qui activent, notamment dans les infrastructures hospitalières dont le CHU Ibn Badis, où les services de sûreté de la wilaya ont arrêté quatre individus pour vol et trafic de masques. Ces derniers ont été présentés aujourd’hui (jeudi), devant le procureur prés le tribunal de Constantine.

Âgés entre 35 et 38 ans, ils sont accusés de « vol de masques chirurgicaux ». Selon un communiqué de la sûreté, l’accusé principal, un employé du CHU a été arrêté en flagrant délit alors qu’il s’apprêtait à vendre 6 448 unités à trois complices.

Arrêtés, les trois individus ont révélé qu’ils vendaient, à leur tour, les masques à deux pharmacies situées à la nouvelle ville Ali Mendjeli. Ces arrestations interviennent à la faveur d’une plainte déposée lundi dernier, par un représentant du CHU, qui a constaté un manque considérable dans le stock de la pharmacie centrale.

 

Notons que les services de la sûreté́ de wilaya ont arrêté́, en mars dernier, un agent au sein de cette même infrastructure, pour vol de masques chirurgicaux. Le présumé́ âgé́ de 53 ans a été condamné à deux de prison ferme assortis d’une amende de 100 000 dinars.

De Constantine, Souheila BETINA

%d blogueurs aiment cette page :