fbpx

Coronavirus : 7 personnes de la même famille passent l’Aïd à l’hôpital à Constantine

11 personnes membres d’une même famille, des enfants, des femmes et des hommes, habitant la cité Ziadia de Constantine ont été testés positifs au coronavirus. Après un décès et 3 guérisons, ceux qui restent doivent passer l’Aid à l’hôpital.

Le premier cas a été hospitalisé le 13 mai dernier au service des maladies infectieuses du CHU Benbadis. Il s’agit de Mme A. Rachida 44 ans et maman de 5 enfants âgés entre 5 et 14 ans.  C’était le premier cas à être admis suite à de symptômes de fatigue, rhume et puis détresse respiratoire. Son mari l’a rejoint deux jours plus tard et pour déterminer leur infection au coronavirus, des analyses ont été effectuées par test PCR au laboratoire du service des maladies infectieuses du CHUC. L’enquête épidémiologique a permis de détecter la contamination également de ses 5 enfants, ses deux beaux-parents et son beau-frère ainsi que son épouse car ils habitent tous à la même maison. Malheureusement, la belle-mère est décédée il y a  4 jours  à la suite des complications avec sa tension artérielle et son diabète.

Rachida qui a bien voulu témoigner, porte toujours un masque et les traces de deux semaines d’hospitalisation en plus d’une semaine d’infection chez-elle. « Je suis encore essoufflée. C’est vraiment un virus qui fatigue énormément. Il y a eu d’abord un rhume, puis une forte fièvre. J’ai vraiment peur pour mes enfants ».  C’est sur son lit d’hôpital, qu’elle apprend que ses beaux-parents sont aussi touchés et que sa belle-mère a été emportée par la maladie. « On mangeait tous ensemble, les enfants ne se lavaient pas les mains fréquemment, on n’avait pas pris au sérieux ce virus ». Les larmes aux yeux, Rachida ajouta « je  passe des nuits entières à penser à ma maladie, à mes enfants  en me disant, notre inconscience nous a mené à l’hôpital et qui sait peut être à la morgue. Pour la première fois, je ne passerai pas l’Aid avec mes enfants comme la plupart des femmes » . Pour cela, elle lance un appel à toutes les personnes qui continuent de prendre à la légère le virus « Cela n’arrive pas qu’aux autres, pensez à vos familles, portez la bavette et lavez –vous fréquemment les mains » évoquant ce sentiment de remords qui la ronge. Elle insiste à dire aux jeunes surtout qui ne prennent pas assez de précautions selon elle « il faut se laver fréquemment les mains avec l’eau et au savon et maintenir une distance avec les autres personnes, en particulier si elles toussent, éternuent ou ont de la fièvre ».

De Constantine, Souheila Betina

%d blogueurs aiment cette page :