Coronaphopie : Dr Djalila Rahali met au point une application unique au monde

La spécialiste Algérienne en cyberpsychologie clinique et cyber psychothérapies des phobies, Dr. Djalila Rahali, a créé et dirigé une application nommée « CoronaPhobia » PsyTest dont le développement a été confié à trois techniciens Moussa Hadbi Benameur, Ramzi Hemmadou et Rayene Hebache.
« CoronaPhobia » PsyTest est une application unique au monde, dont le contenu est adapté à l’actuelle situation et surtout après le Covid19 et le confinement.
Il s’agit d’un test psychologique de 28 questions à 5 choix par question dont l’objectif est de permettre aux personnes adultes (18 ans et plus), d’autoévaluer leur peur et leur anxiété du Covid19 pour pouvoir prendre une décision de consulter ou non des professionnels de la santé mentale.
Reposant sur 9 dimensions (échelles) psychologiques reconnues par la chaire scientifique, l’application de Dr Rahali est destinée aux professionnels de la santé mentale pour étayer leur diagnostic et pouvoir évaluer rapidement et efficacement leurs patients à distance.
Depuis son lancement pour essai le 17 mai 2020, l’application a prouvé sa faisabilité sur le terrain dans plusieurs pays dont la France, USA, Inde, Belgique, Canada, Malaisie, Philippines etc. Elle a été même incluse le 19 mai 2020 dans la caravane panafricaine 4P de l’entreprise XHUMANISA gérée par des algériens en France pour aider les organismes de e-santé contre le Covid19.

Sur son blog, Dr Rahali affirme que « CoronaPhobia » PsyTest est la première application d’une série d’applications Android, IOs et web dans le même contexte sera suivie par une application qui proposera une cyberpsychothérapie à la coronaphobie et anxiété généralisée comme troubles psychologiques et aura pour nom « StopCoronaPhobia » e-Therapy. Cette dernière reposera sur les résultats que l’utilisateur obtiendra au test « CoronaPhobia » PsyTest.
Elle aura pour objectifs d’aider l’utilisateur à maitriser sa peur et son anxiété du Covid19, d’atténuer l’impact négatif de la pandémie sur la santé mentale, de généraliser l’effet positif pour tout autre pandémie ou virus semblable ou pire et aussi avoir 0 effet négatif.

La scientifique Algérienne soutient que son application s’incruste dans la première thématique qui est le digital au service de la santé et la gestion Post-covid19. C’est de la e-santé dans son volet santé mentale qu’il s’inscrit, qu’elle est un outil qui recensera les personnes qui souffrent de troubles phobiques du Covid 19 et d’anxiété généralisée du confinement pendant et après la pandémie et après le déconfinement, et permettra le recensement des régions et pays les plus touchés par l’impact psychologique négatif, par âge, sexe des personnes utilisatrices (il donnera une idée et ouvrira des réflexions) et pourra aider à des décisions quand il s’agira de faire des liens logiques avec les mesures prises par pays.
« L’application permettra d’aider les personnes à avoir un outil d’évaluation scientifique de leur santé mentale en face de la pandémie et du confinement. Quelques-uns seront rassurés d’autres seront alertés. Elle aidera les professionnels à évaluer en temps réel l’état psychologique de leurs patients en cabinet ou à distance et orientera les personnes vers les centres de soutien psychologiques et cellule d’écoute à l’aide d’une fiche de renseignements par pays et par régions », lit-on encore dans l’article publié par Dr Rahali.

Dr Djalila Rahali explique que son application a un impact réel sur la société

A l’échelle des citoyens :
La solution aura des effets bénéfiques sur ceux qui souffrent de la phobie du Covid19 et de l’anxiété généralisée en interpellant leur prise de conscience sur leur état mental (psychologique), et sur ceux qui ne souffrent pas de phobies du Covid19 et qui continueront à vivre de manière plus rassurée.

A l’échelle des administrations publiques :
L’analyse statistique peut alerter ou non à intervenir à plus grande échelle par les médias notamment

A l’échelle professionnelle :
Psychologues, psychiatres, psychopédagogues peuvent l’utiliser ainsi que les hôpitaux et centres psychologiques dans le cas de diagnostic des troubles mentaux à base de phobies. Le diagnostic sera rapide et efficace en l’incluant à d’autres outils. Il donnera des résultats rapide et mesurables sur 9 dimensions et pourra faire l’objet d’une version papier si nécessaire. (Nous y réfléchirons selon le besoin).

A l’échelle de notre pays :
Notre projet peut fonctionner mieux sur toutes les wilayas du pays. Notre outil pourrait être soutenu par le ministère de la santé et faire partie des outils qu’il promouvra pour un maximum d’efficacité dans les interventions psychologiques à distance suite à sa constitution des cellules d’écoute dans toutes les wilayas du pays.

A l’échelle maghrébine, continentale et mondiale :
Notre application peut s’avérer efficace pour les professionnels comme pour les administrations publiques et même les autorités publiques à toucher à la politique sanitaire d’un pays quelconque pendant une pandémie de l’envergure du Covid19.

F.Z.Achour

%d blogueurs aiment cette page :