Constantine : le CHU Ibn Badis au cœur d’un énième scandale

 

Les scandales se succèdent et n’en finissent pas au CHU Ibn Badis de Constantine. Une affaire vient d’éclater au grand jour. « Des inconnus sans scrupule ont fermé le robinet d’arrivée de l’oxygène aux chambres des malades Covid-19 au CHU de Constantine. Une enquête judiciaire est en cours. », dénonce Dr Abdellah Benarab, praticien dermatologue et membre de la commission de la santé et de l’environnement à l’Assemblée Populaire de la Wilaya de Constantine.

Depuis quelque jour, c’est l’alerte au niveau de plusieurs services abritant les cas de Covid-19. « L’absence d’oxygène médical au niveau de plusieurs services a causé des complications aux patients dont l’état de santé est grave» précisent des médecins exerçants au CHU Ibn Badis.

Ajoutant que le pire a été évité de justesse, puisque le manque d’oxygène pour ces patients signifie tout simplement la mort.

Alertée, la direction de l’établissement hospitalier a découvert que les robinets d’alimentation d’oxygène sont fermés.

Plusieurs responsables du CHU Ibn Badis ont été entendus par les services de sécurité dans le cadre d’une enquête judiciaire déclenchée afin d’identifier les auteurs de cet acte irresponsable et leurs motivations exactes.

Notons que les câbles des caméras de surveillance installées au sein du CHU Ibn Badis, ont été retrouvés endommagés, selon nos sources.

De Constantine, Souheila BETINA

%d blogueurs aiment cette page :