Conséquence de la nouvelle loi sanitaire : Le SAMU érigé en établissement national

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui a annoncé la création d’un établissement national de Service d’Aide Médicale Urgente (SAMU), et ce lors de son intervention à l’ouverture des travaux du 16e Congrès de la Société Internationale Francophone d’Oto-rhino-laryngologie (ORL) qui s’est déroulé au centre international des conférences.

  1. Hasbellaoui a indiqué que «la création de cet établissement s’inscrit dans le cadre de la nouvelle loi sanitaire adoptée le 30 avril par l’APN et ayant pour mission la gestion du service des SAMU à travers le pays, en tenant compte de la spécificité de chaque région.

Sur un autre registre, le premier responsable du secteur de la Santé a fait part de la création de 600 postes d’emploi au profit des médecins généralistes au niveau des services d’urgences des centres hospitalo-universitaires (CHU) et des établissements hospitaliers publics (EHP). Le ministre a précisé que cette mesure ne vise pas à remplacer les médecins résidents en grève mais intervient dans le cadre « du renforcement de ces services en vue d’améliorer leur rendement au sein d’un réseau de soin moderne ».

Le ministre a rendu hommage au corps médical au sein du système médical et à ses efforts déployés à la prise en charge du malade. Il a qualifié le rôle du médecin généraliste au sein du système médical de « pierre angulaire du secteur », mettant l’accent sur « la nécessité de reconsidérer ce corps et de le remettre à la place qu’il mérite en tant que spécialité ».

A propos de la grève des médecins résidents, le ministre a indiqué que « chaque personne portant une blouse blanche n’a pas le droit d’abandonner un malade ». Nous ne pouvons laisser les malades sans prise en charge. Selon les spécialistes, il faut lire le statut du résident de 2011, la garde est obligatoire et que chacun sa conscience.

Thinhinane. B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :