Compléments alimentaires pour enfants : Est-ce une bonne chose ?

Nous sommes nombreux à vouloir doper nos enfants avec des compléments alimentaires pour combler certaines carences. Mais est-ce une bonne chose ?

Avant de se lancer dans toutes sortes de produits souvent chimiques, l’idéal est de proposer quotidiennement à l’enfant une alimentation équilibrée, afin de le mettre à l’abri des déficits en vitamines. Certes, on ne parvient pas toujours à respecter les quotas préconisés mais il faut y veiller autant que possible.

Concernant les compléments alimentaires, les avis divergent, tant du côté des spécialistes en nutrition, que de celui des consommateurs. Pour les uns, ces compléments alimentaires ne font que masquer nos mauvaises habitudes alimentaires. Pour les partisans, au contraire, les compléments alimentaires ne sont que des coups de pouces pour la bonne santé de l’enfant.

Pour savoir si l’enfant en a besoin, il faut d’abord se référer aux études réalisées en Europe et en Amérique qui dénoncent les mauvaises habitudes alimentaires qui sont, notamment, à l’origine de l’obésité infantile. La consommation des fruits et légumes est inférieure aux recommandations, alors que celle des glucides rapides et des graisses est excessive. Si les déficits en fer, vitamine D et fluor peuvent être supplées par des gélules et autres comprimés, il n’existe pas de consensus précis concernant les carences en minéraux, oméga-3 ou vitamines. C’est pourquoi, au lieu de recourir systématiquement aux compléments alimentaires, il est important de demander l’avis du médecin. Dans quels cas ? Si votre enfant est anormalement fatigué, trop nerveux, a des difficultés à se concentrer,… etc.

Enfin et pour ce qui est de la dangerosité des compléments alimentaires, il faut savoir qu’étant soumis à une réglementation rigoureuse, ils ne devraient pas présenter de risque pour la santé, toutefois, ils ne doivent être pris que sur prescription médicale. Leur utilisation doit être ponctuelle et répondre à des besoins réels. Pas d’automédication même pour les compléments alimentaires.

Alyssa B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :