Comment lutter contre les coups de pompe

Ces dernières années, les journées de jeûne sont très longues. Si la forme est au rendez-vous les premiers jours, à mesure que les journées s’égrènent, la fatigue s’installe.

Les matinées, nous sommes relativement en forme mais les coups de pompe sont très fréquents durant l’après-midi. Pour y remédier, il est recommandé d’effectuer des exercices de relaxation et des étirements pendant quelques minutes. On hausse les épaules l’une après l’autre en effectuant des mouvements de rotation pour libérer les tensions dues à la fatigue musculaire. Baillez aussi, cela apporte un surplus d’oxygène au cerveau, élimine les tensions et revigore.

Enfin, dernière astuce : pendant quelques minutes, faites couler un filet d’eau froide sur la face interne des poignets. En stimulant la circulation des nombreux vaisseaux, on refait le plein d’énergie instantanément.

Par ailleurs, lors du f’tour, mangez équilibré et évitez de vous gaver de sucres rapides.

A l’heure du s’hour, privilégiez les aliments ou sucres lents (pain, couscous, pâtes, pomme de terre) qui libéreront dans la journée le glucose (sucre), utilisé par le cerveau pour maintenir ses fonctions de régulation.

 

Alyssa B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :