Clinique de cardiologie Mohamed Abderrahmani de Bir Mourad Raïs : Les employés se révoltent contre le chef de service

La clinique spécialisée en cardiologie Mohamed Abderrahmani de Bir Mourad Raïs, à Alger, a vécu au rythme de la protestation pacifique durant la journée de dimanche 28 avril 2019. Et pour cause. Le personnel de la clinique, médecins, paramédicaux, administratifs, ont observé un sit-in de protestation contre leur chef de service, accusé de mauvais comportement à leur égard. Les employés de cet établissement hospitalier spécialisé ont dénoncé une « harcèlement moral, un abus de pouvoir, un traitement inéquitable, pratiqués par leur chef de service qu’ils disent qu’il considère la clinique comme une propriété privée ».

Une femme membre du corps médical de la clinique a demandé aux autorités d’intervenir pour dit-elle « permettre aux employés qui travaillent ici de pouvoir faire leur travail dans des conditions sereines et professionnelles ». « Cet établissement est un ben public et non un royaume », a conclu le médecin.

Une autre employé a expliqué que le chef de service harcelait moralement les travailleurs et que cela a duré longtemps mais lorsque ce dernier a touché à leur dignité, tout le monde a décidé de sortir pour dénoncer ses agissements. Elle poursuit en relatant que les employés sont interdits de ramener leurs parents ou enfants pour faire des prélèvements sanguins pour les analyses ou encore de faire circoncire leurs enfants.

La clinique Abderrahmani (ex-les Castors) d’Alger est une structure publique de chirurgie cardiaque.

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :