Climatisation et santé : Effets néfastes et précautions

Bien qu’elle assure notre confort en période de grosses chaleurs, la climatisation a aussi
quelques effets négatifs sur notre santé.
Le premier désagrément est lié au choc thermique. Passer du chaud au froid entraîne, en effet,
éternuements, écoulement nasal, infections respiratoires, allergies, irritations oculaires…etc.
Mais si ces premiers signes restent bénins, d’autres désagréments plus ou moins importants,
peuvent découler d’une mauvaise utilisation de l’air conditionné.
Syndrome des bâtiments malsains
S’il n’est pas connu, le syndrome des bâtiments malsains, n’en reste pas moins réel et surtout
déroutant. Il s’agit, en fait, d’un ensemble de symptômes (ORL, respiratoires, oculaires,
cutanés, sensoriels, neuropsychiques…) qu’un individu peut ressentir lorsqu’il rentre dans un
bâtiment insalubre et qui disparaissent quand il en ressort.
La légionellose
Plus rare mais aussi plus grave, la légionellose fait également partie des pathologies liées à
l’utilisation d’air conditionné. Se manifestant par une insuffisance respiratoire, une fièvre et
un amaigrissement, cette bactérie peut conduire au décès dans 10 % des cas.
Se développant dans les eaux stagnantes, dont la température oscille entre 25° et 43° C, cette
bactérie prolifère dans les conduits de climatisation mal entretenus, dans les réseaux d’eau
chaude sanitaire ou encore dans les tours réfrigérantes au système de refroidissement
fonctionnant à l’eau.
Précautions à prendre
Lorsqu’il fait trop chaud, nous avons souvent tendance à régler la température de notre
climatiseur au plus bas. Or, cette grande variation de température (supérieure à 10 ° C) peut
entraîner perte de connaissance voire même arrêt respiratoire. Aussi, il serait plus judicieux de
ne pas dépasser un écart de 8°c entre l’extérieur et la pièce climatisée.
Entretien des climatiseurs
Afin de parer à tous les désagréments sanitaires qui peuvent en découler, il faut assurer une
maintenance rigoureuse des installations et vérifier régulièrement l’absence d’eau stagnante
dans le système. Si vous ne savez pas le faire, faites appel à un professionnel qui pourra s’en
assurer et vous éviter tout risque de contamination.
Kamir B.
%d blogueurs aiment cette page :