Cherbet dans des sachets : Attention, danger !

Chaque mois de ramadan, les jeûneurs se ruent sur les sachets de cherbet, vendus à même les trottoirs.

Jadis préparée à la maison, cette boisson a peu à peu été supplantée par un breuvage vendu dans des sachets de congélation et dont on ignore tous des conditions de préparation et d’emballage. Ceci étant, on raconte que ce cherbet vendu dans les rues, est préparé dans les baignoires des maisons ou dans des boutiques et garages clandestins, sans aucune mesure d’hygiène. Pour arriver jusque chez le consommateur, la boisson est transportée sans aucun respect de la chaîne du froid, enfin, elle est exposée aux rayons du soleil tout au long de la journée, exposant son consommateur à un risque sanitaire évident.

Selon le Dr Lyes Ouabdesselam, expert en hygiène et sécurité alimentaires, cité par un quotidien national : « La composition est un mélange dangereux d’eau souvent non contrôlée et d’additifs, notamment l’acide citrique dans des conditions de non-respect de la bonne pratique de fabrication en matière d’hygiène et de dosage et sans aucune pasteurisation. Ce « poison » est transporté dans des véhicules non frigorifiques et vendu à température ambiante souvent sous le soleil ! » et d’ajouter «la transparence de son emballage ne fait qu’accentuer le danger, notamment chimique, laissant prise aux réactions chimiques des colorants exposés aux rayons du soleil dans les points de vente souvent de fortune ».

Le même intervenant rappelle : « votre santé est un bijou à garder soigneusement, évitons de s’adonner à des pratiques pour le moins irresponsables en achetant du concentré de produits chimiques qui augmentent le risque de cancer ! Alors qu’on peut trouver sur le marché ce même cherbet fabriqué par des entreprises connues dans des conditions d’hygiène contrôlées par les services compétents ».

A bon entendeur !

Alyssa B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :