fbpx

Carence en magnésium : Faire attention aux signes annonciateurs

 

On doit écouter son corps et essayer de détecter les signes qu’il émet quant à son état et à une éventuelle carence qui peut l’affecter. L’organisme est comme une machine et le moindre dysfonctionnement peut provoquer un désordre et altérer la santé de l’individu, d’où la nécessité d’être attentif.

Vitamines et minéraux sont essentiels au bon fonctionnement de l’organisme, ils permettent à chaque organe de remplir son rôle et de garantir, tous ensemble, une bonne santé. Une carence en l’un ou l’autre (les différents nutriments) finit par se manifester par des symptômes qui doivent alerter sur la nécessité d’y remédier.

La fatigue, les troubles du sommeil, l’irritabilité et l’anxiété, les crampes musculaires et les fourmillements, les spasmes des paupières, les vertiges, les nausées et les vomissements, l’étourdissement, autant de signes qui renseignent sur une carence en magnésium.

Lorsque le manque de magnésium est très prononcé, les symptômes sont plus graves. Cela peut provoquer des troubles du rythme cardiaque et de l’hypertension, une crise de tétanie, une dépression, des troubles digestifs, une déminéralisation osseuse, une résistance à l’insuline et des maux de tête.

Il ne faut négliger ni les signes annonciateurs, ni les signes importants. On doit faire appel à l’alimentation pour combler le déficit à travers le chocolat noir riche en cacao ou du cacao en poudre, les légumineuses, les céréales complètes (pain complet et pâtes complètes), certaines graines (graines de lin, de courges et de citrouilles), des amandes, des noix et des cacahuètes. Certains légumes et fruits peuvent également venir à la rescousse, comme les épinards, la banane, les figues sèches et les abricots secs.

Mais une visite médicale est indispensable si l’on est en présence de symptômes graves cités plus hauts. Seul le médecin est habilité à prendre les mesures nécessaires et prescrire le traitement adéquat (il faut éviter l’automédication).

Rachida Merkouche