Cancers de la cavité orale : De plus en plus de jeune touchés

Les cancers de la cavité orale posent un problème de santé publique non seulement par le nombre de patients atteints mais également par les tranches d’âge concernées (30-50ans).

« On dénombre, en France, environ 17 000 nouveaux cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) par an et la mortalité est très élevée avec 10 500 décès. On note une prépondérance masculine avec 90 % des cas », a indiqué le Dr Soraya Ouanes-Sadi, assistante en Chirurgie Maxillo-faciale au Centre Hospitalier Villeneuve Saint Georges.

« Dans 90 % des cas, ces cancers sont en rapport avec une intoxication alcoolo-tabagique, l’association des deux constituant indéniablement un facteur de risque majeur, puis viennent les irritations chroniques de la muqueuse : qu’elles soient mécaniques, par frottement sur une dent délabrée, une prothèse mal ajustée, ou par morsures répétées », a-t-elle souligné.

La spécialiste en Chirurgie Maxillo-faciale a expliqué que « Les principaux sites touchés sont entrés autres les lèvres, la langue, le plancher buccal, la gencive, les joues ou le palais.

« Le diagnostic est souvent tardif car les symptômes sont discrets et non douloureux au début. Ils peuvent se manifester par une lésion ulcérée ou « aphtes » avec un aspect rouge ou blanc, un caractère bourgeonnant, ulcéré ou induré qui peuvent provoquer des saignements spontanés », a noté le Dr Soraya Ouanes-Sadi.

« La mastication et la déglutition deviennent difficiles et les ganglions du cou peuvent gonfler.

Les cancers de la cavité buccale sont essentiellement traités par chirurgie et/ou radio chimiothérapie. La survie dépend de la précocité du diagnostic et la qualité de la prise en charge. En France, la survie, à cinq ans, est approximativement de 45 % tandis qu’en Algérie, faute d’accès systématique à la radiothérapie, de nombreux patients décèdent avant leurs premier rendez-vous », a-t-elle conclu.

Tinhinane. B

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :