Cancer du sein : Une meilleure prise en charge à partir de 2019

Bonne nouvelle pour les cancéreux ! La surcharge que connaissent notamment les centres de lutte contre le cancer à Alger et Blida « sera définitivement réglée avec l’ouverture de quatre nouveaux centres en 2019 ». L’annonce a été faite par le directeur de la prévention et de la promotion de la santé au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Dr. Djamel Fourar.

En 2019, il est attendu l’ouverture des centres d’El Oued, de Tizi-Ouzou, d’Adrar et de Béchar, qui seront équipés de 12 accélérateurs, a déclaré Dr. Fourar, à l’occasion du mois rose de lutte contre le cancer de sein. Le responsable rappellera qu’il existe déjà 41 services de consultation et 71 unités de chimiothérapie au niveau national.

Le chef du service d’oncologie du Centre Pierre et Marie Curie (CPMC), Pr. Kamel Bouzid a expliqué la pression sur les centres d’Alger et de Blida par « la hausse des malades, soit 10.000 nouveaux cas chaque année », précisant que « toutes les malades du cancer du sein nécessitent une chimiothérapie, contrairement aux autres types de cancers, dont uniquement 40% de cas en demandent ».

Le Professeur Bouzid a annoncé de son côté aussi que des médicaments innovant destinés au traitement du cancer seront disponibles en Algérie en 2019 et 5 centres types à l’est, à l’ouest, au centre et au sud du pays les distribueront.

Pour sa part, la présidente de l’Association « El-Amel » d’aide aux personnes atteintes du cancer, Hamida Kettab a déploré les longs délais pour l’accès à la radiothérapie, relevant que « les patiente attendent, après la chimiothérapie, 6 à 7 mois pour avoir un rendez-vous ».

Mme Kettab a préconisé le recours comme solution d’urgence aux centres du secteur privé qui sont jusqu’à présent inaccessibles pour les familles à faible et moyen revenus.

Plus de 250 nouveaux cas en 2018 à Chlef

Le cancer du sein prend de l’ampleur. Plus de 250 nouveaux cas de cancer du sein ont été enregistrés de janvier à septembre 2018 à Chlef uniquement.

Depuis début janvier à fin septembre dernier, la wilaya a enregistré 258 cas de cancer du sein, a indiqué Dr. Belkourissate Abdelkader, chargé du fichier du cancer à l’établissement public hospitalier « Frères Badj » de Chlef.

« Avec ce nombre d’atteintes, le cancer du sein vient en première place des cancers enregistrés au niveau du service d’oncologie de cet hôpital », a-t-il ajouté.

Le Dr. Belkourissate a également fait état d’un « certain recul » enregistré dans le nombre d’atteintes par le cancer du col de l’utérus, comparativement aux années précédentes. Ce type de cancer est placé au 17ème rang des cancers enregistrés au niveau du dit service, ayant recensé

Le Pr Chafi s’est félicité de son côté de l’engouement des femmes pour cette campagne de dépistage, reflétant, selon lui, « leur prise de conscience à l’égard de cette maladie, comparativement aux années précédentes ».

Dans sa communication intitulée « Environnement et cancer », le Pr. Chafi a cité la « pollution environnementale, causée notamment par l’homme, dont les émanations de fumée produits par les moteurs diesel et la cigarette, outre les produits chimiques (utilisés pour l’entretien corporel) à l’origine d’une majorité des cas d’atteintes de cancer ».

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :