Cancer du poumon en Algérie : 90 % des cas dus au tabagisme

Le cancer du poumon est le plus mortel en Algérie. Le tabagisme cause pratiquement 90% des cancers du poumon, et 30 % des autres cancers. Il est la cause de la mort de 90% des cas de cancer dans notre pays. Seules 15 % des personnes atteintes d’un cancer du poumon survivent 5 ans après son diagnostic. Le traitement fait appel à la chirurgie, la chimiothérapie, et/ou la radiothérapie.

Le cancer émanant du tabagisme touche 84% des hommes et 46% des femmes. Il est le deuxième cancer chez l’homme après le cancer colorectal.

Les spécialistes estiment qu’en 20 ans seulement, le taux de prévalence de cette pathologie est passé du simple au double. En 1994, cette maladie était située aux alentours de à 12,5%, et en 2014, elle a frôlé les 26,4% sur le chiffre d’incidence de 100 000 habitants.

Sur les origines de ce type de cancer, l’exposition aux substances cancérigènes présentes dans la fumée de tabac amène la transformation d’une cellule bronchique normale en une cellule cancéreuse qui, en se divisant, produit une tumeur qui se développe dans le thorax et peut donner des métastases à distance.

Au sujet des principaux signes cliniques qui peuvent annoncer l’existence d’un cancer du poumon, on parle fréquemment du rejet du sang au cours de la toux (hémoptysie), d’une toux qui s’aggrave et persiste, de bronchites et pneumonies fréquentes, d’une douleur thoracique, d’une modification de la voix et d’un amaigrissement.

Tinhinane B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :