Cancer du col de l’utérus : En forte hausse à Oran

Le programme national de dépistage précoce du cancer a mis en évidence une hausse sensible de celui du col de l’utérus, 25.000 dépistages effectués jusqu’à 2018, ont révélé les services sanitaires de cette wilaya. Selon les statistiques du programme ayant ciblé des femmes présentant des maladies, âgées entre 25 et 65 ans, le cancer de l’utérus est en augmentation dans cette wilaya.

Il passe de 11.000 femmes en 2016, à 22.000 cas en 2017 pour atteindre 25.000 en 2018, selon le chef de service population à la DSP, Dr Miloud Mohammedi. Sur les 25.000 dépistages précoces effectués, 500 cas suspects en 2018 qui ont été pris en charge, a fait savoir la même source qui précise par ailleurs que le cancer du col de l’utérus est causé par le papillomavirus (à 99%) dont la guérison est assurée à 100% en cas de traitement.

Les services de la santé de la wilaya travaillent pour assurer une couverture en dépistage précoce du cancer du col de l’utérus à 100 % chez les femmes en âge de procréation dont l’estimation est de 400 000 femmes dans la wilaya d’Oran. En fin 2018, une base de données informatique associée à tous les établissements de santé de proximité est mise sur pied pour déterminer le nombre d’adhérentes au programme national de dépistage précoce du cancer du col de l’utérus.

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :