Campagne pour préserver les réseaux d’assainissement à l’occasion de l’Aïd Al Adha

Parce que tous les Aïd Al Adha sont synonymes de saleté, le problème de la préservation des réseaux d’assainissement se pose toujours en raison des détritus en tous genres qui y sont déversés, notamment les restes du sacrifice du mouton, les pouvoirs publics ont décidé de prendre « le mouton par les cornes » cette fois-ci en initiant une campagne de sensibilisation à ce sujet.

L’Office National de l’Assainissement (ONA), l’organisme public chargé de l’entretien des réseaux d’assainissement à l’échelle nationale lance une campagne de sensibilisation sous le thème  » Prenez soin des réseaux d’assainissement ».  Dans un communiqué rendu public à cet effet, cet office fait le constat selon lequel à chaque  « Aïd El Adha », « les réseaux d’assainissement se transforment en décharge où sont jetés les déchets liés au sacrifice des moutons ». L’ONA rappelle que les cornes, les pattes ou la toison du mouton « ne peuvent être introduits dans les réseaux d’égouts car pouvant occasionner l’obstruction des canalisations et parfois-même, dans certains quartiers, causer des débordements des eaux usées ». L’Office prévient même que ces déchets « peuvent nuire aussi au bon fonctionnement des stations d’épuration ».

Aussi, les citoyens ont la fâcheuse habitude, à l’occasion de l’Aïd, de lever les tampons des regards. L’ONA leur rappelle que cette pratique est interdite et qu’«un simple geste, qui se résume à les mettre dans des sacs afin de les évacuer vers une décharge adéquate », ferait l’affaire.

Enfin, l’ONA informe que ses agents distribueront des sacs poubelles, à 2-3 jours de l’Aïd El Adha, au niveau des stations d’essence, des supérettes/ grandes surfaces et autres lieux de grande affluence et que ses unités opérationnelles seront mobilisées, pour les besoins d’éventuelles interventions sur les réseaux d’assainissement et de surveillance des stations d’épuration.

Alors mobilisons-nous tous pour un Aïd sans kyste hydatique et sans réseaux d’assainissement obstrués par les détritus du sacrifice du mouton !

Tinhinane B.

%d blogueurs aiment cette page :