Ballonnements de l’estomac et du gros côlon : Les mauvaises habitudes de vie en cause

La sensation de ballonnement après un repas copieux est ressentie par la plupart d’entre nous. Inconfortables et embarrassants, les ballonnements ne sont pas l’apanage des personnes qui souffrent du syndrome de l’intestin irritable. Les causes sont fréquentes qui font gonfler le ventre et gargouiller l’intestin et la prépondérance est accentuée durant le mois de jeûne chez un certain nombre de sujets.

On pense souvent que les ballonnements arrivent après un repas de famille un peu trop copieux. Il est vrai que les habitudes alimentaires qui changent radicalement durant le mois du jeûne sont susceptibles de provoquer un déséquilibre du système digestif, notamment par l’ingestion de quantités riches et variées d’aliments en un temps relativement court à la rupture du jeûne.

C’est pour cette raison que les nutritionnistes conseillent aux jeûneurs de fractionner leur repas ftour afin de ne pas saturer l’estomac et le côlon et provoquer des sensations de gêne difficilement gérables et qui nécessitent parfois un traitement médical approprié.

Cependant, le ventre qui gonfle est dû au fait que votre corps n’arrive pas à décomposer correctement la nourriture que vous avez avalée. Cela crée des gaz qui s’accumulent dans votre estomac et dans les intestins, et qui transforment votre abdomen en ballon de baudruche.

Ce type de gêne abdominale touche deux fois plus de femmes que d’hommes et peut surgir à tout moment et parfois durer des heures, sans qu’aucun médicament antiacide ne parvienne à le soulager.

Le stress est une des raisons les plus fréquentes des ballonnements. Lorsque le sang n’arrive pas à circuler librement dans la sphère digestive les conséquences se font alors sentir sur le transit, provoquant de la constipation, de la diarrhée ou des ballonnements.

Outre le stress, mâcher du chewing-gum ou boire des sodas gazeux, ne fait qu’ajouter de l’air dans l’estomac.

Aussi, l’accumulation de l’eau dans le ventre provoque des ballonnements inconfortables. Il faut éviter les boissons gazeuses, cela ne fait qu’aggraver le problème.

Il va sans dire que la mauvaise alimentation est une cause majeure des ballonnements. Les aliments à forte capacité fermentescible favorisent la production de gaz intestinaux. C’est le cas des haricots, des choux de Bruxelles (alors que le chou-fleur est un ami de vos intestins !), du céleri, des pruneaux, des bananes, du germe de blé.

 

Tinhinane B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :