fbpx

Ayant livré les premières batailles contre le coronavirus : Pr Boudahdir s’est vacciné ce dimanche à Blida

Une vingtaine de personnes parmi le personnel du CHU de Blida ont été vaccinées ce dimanche contre la Covid-19. C’est la première fournée de l’hôpital à recevoir le vaccin dans le cadre de l’opération de vaccination qui va se poursuivre dans les jours à venir.

Si la vaccination contre la Covid-19 est aux yeux du personnel médical et paramédical de l’établissement hospitalier de Blida un acte anodin et normal, le moment du passage du professeur Adel Boudahdir à la salle vaccination est vécue, dans l’intimité de chacun des présents, comme une séquence émotionnelle très chargée. Et c’est pas pour rien.

Le jeune professeur Adel Boudahdir a assuré avec brio, professionnalisme et grande sérénité la gestion du service réanimation du CHU de Blida, réaffecté exclusivement, au pic de la pandémie, au suivi et à l’accompagnement médical des malades Covid.

Calmement et avec le sens des responsabilités des grands praticiens du monde médical, le jeune professeur a su passer le cap des premières semaines de la pandémie où les pressions psychologiques étaient des plus lourdes sur son équipe.

Armé de sa foi en la noblesse de sa mission, Pr Adel Boudahdir a le mérite de livrer avec ses confrères et consœurs les premières batailles contre le coronavirus dans le premier foyer de la pandémie en Algérie.

Partant de ces données, la vaccination du professeur Adel Boudahdir est symboliquement plus qu’une prise de dose vaccinale. C’est un signe d’une victoire personnelle contre un virus qui a ébranlé tant de certitudes dans le monde.

Il faut être dans l’équipe du jeune professeur en ces temps de grandes tensions, de folles rumeurs et d’incertitudes pour pouvoir mesurer et apprécier tout ce chemin parcouru par ce soldat blanc.

Nora S.

%d blogueurs aiment cette page :