Angines mal soignées, complications assurées

Négliger un mal, c’est favoriser sa progression avec toutes les complications qui pourraient en découler. Le petit Naoufel, âgé de 4 années, souffre d’angines répétées. Les traitements se succèdent, des antibiotiques sont à chaque fois prescrits.

L’hiver est pour lui synonymes de douleurs à la gorge mais les parents ratent des épisodes de la maladie qui ne guérit pas totalement. En un mot, les angines de l’enfant sont mal soignées et les complications sont au rendez-vous au fil du temps.

« Ce sont en fait des angines bactériennes et à chaque fois je pensais en avoir fini à l’achèvement du traitement mais celles-ci récidivaient » affirme la mère de l’enfant. Celle-ci finit par remarquer des symptômes qui se déclarent chez ce dernier âgé maintenant de 7 ans, l’essoufflement et des douleurs aux articulations qui lui rendent la vie difficile et compromet son existence d’enfant qui rêve de jouer et de courir.

« Il est souvent fatigué, il ne peut pas faire le moindre effort, monter les escaliers est une véritable épreuve pour lui alors qu’une partie de jeu avec les enfants est devenu un calvaire ».  La sentence médicale révèle une atteinte par un rhumatisme articulaire aigu. L’enfant est soumis à un traitement qui consiste en des injections d’antibiotique une fois par mois.

 

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :