Andropause : entre les effets la baisse de testostérone et les méfaits du traitement

On parle beaucoup de ménopause mais pratiquement jamais

d’andropause, cet état où le corps subit des changements dus à l’âge chez les hommes aussi. Il s’agit d’un ensemble de symptômes physiologiques et psychologiques qui peuvent accompagner la baisse de testostérone chez l’homme avec l’avancée en âge, une baisse qui survient vers 45 ans à 65 ans. Si l’andropause est comparée à la ménopause chez les femmes, il reste toutefois que chez les hommes la fertilité ne s’arrête pas à ce stade qui est marqué notamment par la baisse d’énergie et la fatigue, des problèmes d’insomnie, une baisse de la libido et des problèmes érectiles, ainsi qu’une prise de poids. Ces symptômes peuvent s’accompagner de bouffées de chaleur, d’augmentation des graisses corporelles, de perte de force ou de masse musculaire, d’irritabilité et d’humeur changeante voire même de dépression. Si les symptômes ressemblent à ceux de la ménopause, il reste que pour l’andropause les hormones connaissent un déclin partiel, progressif et inconstant alors que chez la femme, les hormones chutent de façon marquée sur une courte période de temps. La gent masculine doit aussi savoir que la production de testostérone amorce une baisse dès la trentaine ou la quarantaine et que sa concentration dans le sang diminue d’environ 1 % par année. Le traitement de l’andropause, ou plus exactement qui consiste à soulager ses effets est basé sur des injections de testostérone synthétique. Celle-ci permet d’améliorer la qualité de vie, elle serait même en mesure de retarder le processus de vieillissement en réduisant la perte de masse musculaire et le risque de fractures, et d’amoindrir les troubles érectiles. Ce traitement est toutefois controversé du fait que ses effets n’ont  pas été établis scientifiquement et qu’il peut présenter des risques pour la santé, tel que le risque d’accident vasculaire cérébral, de cancer de la prostate, de dommages au foie… C’est en fait un choix entre les effets de l’andropause et les méfaits possibles du traitement.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :