fbpx

Allergies alimentaires : Quand le système immunitaire considère un aliment comme une menace

 

Démangeaisons, éruptions cutanées, rougeurs, picotements sur les lèvres ou gonflement. Ces signes font partie d’un ensemble de symptômes qui alertent de la réaction de l’organisme lorsque celui-ci manifeste son intolérance à un aliment. Cela peut survenir quelques minutes à quelques heures après la prise de l’aliment « incriminé » réprouvé par le corps, celui-ci ayant déclenché sa défense de façon anormale. Il signale ainsi l’hypersensibilité de son système immunitaire à une protéine (contenue dans un aliment spécifique) décelée comme étant « une menace pour l’organisme ».

Dans les formes sévères, ce n’est pas tout. Les symptômes peuvent être plus redoutables, pouvant aller jusqu’à la difficulté à respirer et à la sensation d’étouffement, les allergies alimentaires pouvant même être mortelles. Celles-ci touchent plus les enfants que les adultes, d’où l’importance de prêter attention à l’alimentation du nourrisson et de l’enfant. Les aliments allergènes qui sont le plus souvent à l’origine des allergies alimentaires sont les œufs, l’arachide, le blé, le lait, les fruits de mer, les fruits à coques, le soja, le céleri, la moutarde, les graines de sésame ainsi que tous les produits à base de ces aliments.

On ne doit pas omettre les sulfites, des composants chimiques qui peuvent être présents dans certains aliments à l’état naturel (à l’exemple des raisins et de la laitue) et comme additifs dans certains produits dont ils doivent réfréner le développement des bactéries et/ou en conserver la couleur. La liste des produits contenant des sulfites est longue. On en consomme tous les jours, et la réaction de l’organisme à l’ingestion de cette substance varie d’une personne à une autre. On peut citer le ketchup, la moutarde, les cornichons, les fruits secs et confits, les fruits et légumes en conserve, sous vide ou surgelés, les fines herbes séchées, les épices, le thé, les confitures, gelées et marmelades, les jus de fruits, la purée (et concentré) de tomates, le vinaigre, les sauces et les soupes en conserve.

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :