Alimentation: Une vision de l’Algérie alignée à la démarche mondiale

Une alimentation saine pour un corps sain, cela ne devrait pas être juste un slogan mais une devise dans la vie de tout un chacun. Mais encore faut-il qu’elle soit accessible à tous, à travers le monde, et c’est l’objectif de la Journée mondiale de l’alimentation qui a été créée en 1979 par les pays membres de la FAO (Organisation pour l’alimentation et l’agriculture) de l’organisation des Nations unies. L’occasion de la célébration de cette journée le 16 du mois en cours a été saisie par le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, pour déclarer que l’Algérie a réussi à adopter dans le domaine de la santé une stratégie en accord avec les Objectifs de développement durable (ODD). « La stratégie adoptée par l’Algérie dans le domaine de la santé repose sur des axes essentiels, en l’occurrence, la prise en charge de la santé de la femme et de l’enfant, la réduction de la mortalité néonatale, la lutte contre les maladies transmissibles, la réduction de la mortalité due aux maladies chroniques et enfin l’amélioration de la santé mentale », a affirmé M. Miraoui jeudi dernier dans son allocution lors d’une cérémonie de célébration de cette journée qui a pour slogan cette année « Une alimentation saine pour un monde faim zéro ». En présence du ministre de l’Agriculture, Chérif Omari et du représentant de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en Algérie, le ministre de la Santé, de la Population et la Réforme hospitalière a mentionné que les différents programmes nationaux de la santé adoptés par le ministère de tutelle sont dictés par une nouvelle vision alignée à la démarche mondiale, ceci  depuis la ratification par l’Algérie du programme de développement durable et dans le cadre du renforcement des huit Objectifs du millénaire pour le développement (OMD), dont l’éradication de la pauvreté, la promotion de la santé et de l’enseignement et l’égalité des sexes, surtout que le troisième objectif du programme des Nations unies a été dédié à la santé. « Dans cette optique, il semble évident que ces objectifs ne sauraient être concrétisés que par l’adoption de la vision qui a été incluse dans l’agenda 2030 promouvant la santé et qui repose également sur l’amélioration d’autres indicateurs en lien étroit avec le troisième objectif du développement durable, en l’occurrence, l’éradication de la pauvreté, sous toutes ses formes », a souligné M. Miraoui qui a rappelé que cet objectif est le premier quant au programme du développement durable. Il a affirmé dans ce sens que celui-ci vise le renforcement de la sécurité alimentaire et de l’alimentation saine ainsi que la promotion et la création d’une agriculture pérenne pour les récoltes de large consommation. Dans le cadre de la mise en œuvre d’une approche globale multisectorielle qui est primordiale pour la concrétisation des Objectifs de développement durable, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a indiqué qu’« une étape importante a été franchie avec les différents partenaires de tous les secteurs concernés ».

Nadia Rechoud

%d blogueurs aiment cette page :