Accros au café : Comment ? Pourquoi ?

Les Algériens sont de grands consommateurs de café. A toute heure de la journée, ils sirotent cette boisson, totalement accros à la caféine qu’elle contient.

Aussi, lorsqu’ils en sont privés durant les longues journées de jeûne ramadanesque, ils sont comme des drogués privés de leur dose quotidienne.

Selon les spécialistes, la caféine est chimiquement addictive, au même titre qu’une drogue. Aussi, le sevrage se manifeste de la même manière, à savoir muscles fatigués, irritabilité, maux de tête, manque de concentration voire même nausées et symptômes pseudo-grippaux…etc

Cette addiction se manifeste par le fait que la caféine, absorbée par l’intestin grêle, se dissout dans le sang et comme elle est composée à la fois d’eau et peut se dissoudre dans les graisses, elle est capable de traverser la barrière hémato-encéphalique et entrer dans notre cerveau.

Tout comme l’adénosine, molécule naturellement présente dans notre cerveau et responsable de la sensation de fatigue, la caféine peut donc s’intégrer dans les récepteurs des cellules du cerveau conçues pour l’adénosine et prendre sa place. En bloquant ces récepteurs, elle bloque également la sensation de fatigue, ce qui nous stimule pendant plusieurs heures et nous rend accro.

Alyssa B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :