Abderrahmane Benbouzid, en marge de sa visite à Boumerdes : « On ne sait pas s’il s’agit d’une 2e vague ? »

En marge de sa visite d’inspection à Boumerdes, le ministre de la santé Abderrahmane Benbouzid a déclaré, concernant la recrudescence des cas de contamination à la Covid-19, qu’« on ne sait pas encore s’il s’agit d’une deuxième vague », indiquant par ailleurs que plusieurs pays avaient enregistré cette dernière semaine une augmentation considérable des cas de contaminations, citant pour exemple, le Maroc qui ne dépassait pas les 100 cas, il y a quelques jours, et qui enregistre aujourd’hui près de 600 cas.
Pour le ministre, le virus est encore entouré de mystère et aujourd’hui encore, « malgré la mobilisation de chercheurs et de sommités scientifiques mondiales, on n’est pas encore parvenu à une maîtrise scientifique de ce virus. Il change de forme, il est plus virulent, c’est probablement cela qui a fait que ceux qui disaient que la pandémie était derrière nous, se sont rétractés dans leurs propos ». Il a, en outre indiqué que cette situation « n’était pas propre à l’Algérie. Si tel était le cas, nous aurions cherché où nous avons échoué mais c’est une situation qui touche le monde entier et nous sommes obligés d’y faire face », a-t-il fait savoir.
Hassina A.

%d blogueurs aiment cette page :