fbpx

A l’occasion de la journée internationale de la trisomie : Les enfants trisomiques hôtes de Frater Razes

 

Dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la trisomie 21, les laboratoires Frater Razes, toujours engagés dans les actions de solidarité et de soutien envers les enfants aux besoins spécifiques, ont ouvert leurs portes aux enfants atteints du syndrome de Down, pour une série de manifestations culturelles au cours desquelles ces enfants ont pu dévoiler leurs talents artistiques cachés, au grand bonheur de tous les invités.

Souad El Mansali, présidente de l’ANIT (Association nationale pour l’insertion scolaire et professionnelle des personnes atteintes de trisomie 21) qui a pris part à cet événement a fait part de sa joie de voir les enfants exposer leurs travaux artistiques et ce, grâce à Mr Cherfaoui qui a mis les locaux de Frater Razes à la disposition des enfants et de leurs accompagnateurs à l’occasion de cette journée spéciale, célébrée tous les 21 mars.

Mme El Mansali a tenu à remercier, par le biais d’Esseha, le généreux hôte grâce auquel : « les enfants ont pu exposer et mettre en valeur leurs travaux, c’est un travail qui dure depuis des années » et d’ajouter que : « Ces enfants sont différents mais affectueux, donnons-leur la possibilité d’intégrer la société, c’est le but de notre association ».

Elle en profitera d’ailleurs pour « lancer un appel aux pouvoirs publics » pour les aider et les soutenir dans leurs actions.

Par ailleurs, et à travers un programme étoffé fait par et pour les enfants aux besoins spécifiques, plus particulièrement les enfants atteints de trisomie 21, l’Académie Profil et l’Association culturelle pour la promotion de la musique et des arts chorégraphiques, dirigées par la dynamique Mme Faïza Mamri, ont pu séduire les invités grâce à un programme varié présenté par des enfants dont le talent n’a rien à envier à celui des enfants en développement normal.

Mme Mamri a tenu à cette occasion à remercier Mme et Mr Cherfaoui « qui accompagnent l’association depuis 2016 et apportent leur soutien aux enfants aux besoins spécifiques ».

Rappelant que la trisomie 21 est « une maladie héréditaire », le Dr Mezmar, pédopsychiatre, a indiqué de son côté que les enfants atteints du syndrome de Down -autre nom de la trisomie 21- doivent être pris en charge par des spécialistes et conseillé aux parents de se rapprocher de l’association ANIT pour une meilleure orientation et aide à l’insertion.

Selon la spécialiste, « il ne faut pas laisser l’enfant livré à lui-même. Il faut qu’il soit pris en charge par un rééducateur, un pédopsychiatre, un neuropsychiatre pour évaluer son état, c’est important ».

Kamir B.

%d blogueurs aiment cette page :