fbpx

« A cause de la négligence d’un médecin, mon fils a fait une hémorragie et a subi une deuxième circoncision »

Ce n’est pas un geste banal que la circoncision d’un enfant, il faut savoir que la négligence dans son accomplissement peut avoir de graves conséquences. Cela peut être le cas même si c’est un professionnel de la santé qui effectue cet acte chirurgical. Warda n’est pas près d’oublier la circoncision de son fils Adlane qui a failli tourner au drame comme elle l’affirme. « Comme toute maman, j’appréhendais le jour J, sans pour autant m’attendre à ce que cela vire au cauchemar. Je voyais autour de moi que la circoncision se passait bien pour les petits et que ces derniers se portaient bien après quelques jours » se souvient-elle.

C’est avec beaucoup d’émotion qu’elle se remémore ce que Adlane a enduré du fait des complications qui s’en sont suivies et de sa peur. « Nous avions pris rendez-vous chez un médecin qui exerçait dans son cabinet à Hydra (c’était le plus proche) et dont on nous avait dit qu’il avait l’habitude de pratiquer cet acte.

La circoncision a été effectuée et nous sommes rentrés à la maison. Quelques heures plus tard, mon fils commençait à perdre du sang, c’était l’affolement au sein de ma famille. Il fallait le transporter en urgence chez le même médecin pour arrêter l’hémorragie ». Mais quelle ne fut leur déception de constater que celui-ci était parti et il fallait donc emmener le petit Adlane à l’hôpital. « Nous nous sommes précipités vers l’hôpital ex-Parnet où la circoncision a été refaite. Mon petit a souffert. Il a beaucoup souffert » témoigne Warda qui tient à conseiller les parents d’opter plutôt pour un établissement hospitalier que pour un cabinet privé.

Rachida Merkouche