7 autres nouveaux cas confirmés de coronavirus enregistrées ce soir en Algérie

Le ministre de la santé, le Pr Abderrahmane Benbouzid a annoncé sur les ondes de la chaine 3 ce soir dans une émission spéciale sur le coronavirus que le nombre de cas confirmés s’élève à 67.

«63 % de ces cas sont issus de la wilaya de Blida, les autres cas ont été enregistrés à Alger, Béjaïa et Souk Ahras, a fait savoir le ministre lors de son intervention.

Par ailleurs, et selon le directeur de la santé de Blida, M. Ahmed Djemai aucun cas de coronavirus n’a été recensé, à ce jour, parmi les personnels médicaux et paramédicaux, et autres employés des différents établissements hospitaliers de la wilaya de Blida.

Il a assuré que « tout employé au niveau des hôpitaux, présentant des symptômes similaires à ceux de cette pandémie, est soumis à ces analyses ».

Le directeur de la santé de la wilaya a réfuté, à l’occasion, l’information diffusée par un nombre de pages facebook locales, à propos de l’infection par le virus, d’un médecin du CHU Franz Fanon.

Sur un autre plan, le responsable a signalé que 13 cas d’infection par le coronavirus ont quitté l’hôpital de Boufarik, suite à leur rétablissement total, a-t-il assuré, au moment où 21 autres cas confirmés positifs se trouvent toujours en isolement au niveau du même établissement sanitaire.

Il a, aussi, fait part de l’accueil, lundi, par le service des maladies infectieuses du même hôpital, de « 4 ressortissants algériens venus d’Espagne, suspectés d’être infectés par le Covid-19 ». Ces cas de suspicion étaient à bord du train assurant la ligne Oran-Alger, a-t-il fait savoir, ce qui porte « à 25 le nombre de cas suspects en isolation, et dont les résultats des analyses seront divulgués, ce mardi soir », selon le même responsable.

Le directeur de la santé de Blida a signalé, par la même, l’enregistrement, mardi matin, du 4ème décès par le coronavirus à Blida, et du 5ème à l’échelle nationale.

La personne décédée, un homme de 50 ans, est le frère de la femme de 51 ans décédée le 13 mars, a-t-il ajouté, précisant qu’il s’agit du premier cas décédé à l’hôpital de Boufarik.

L’enquête épidémiologique se poursuit pour retrouver et identifier toutes les personnes contacts.  Le dispositif de veille et d’alerte mis en place par le ministère de la santé demeure en vigueur et la mobilisation des équipes de santé reste à son plus haut niveau. A cet effet, le Ministère de la santé rappelle les mesures à prendre.

Tinhinane. B

%d blogueurs aiment cette page :