4 800 cas de rougeole et 6 décès enregistrés dans 24 wilayas

L’épidémie de la rougeole, l’une des pathologies les plus contagieuses, est réapparu dans 24 wilayas du pays depuis fin janvier 2018 et a causé 6 décès, dont 4 à El-Oued, 1 à Ouargla et un autre à Biskra et   4 800 cas ont été enregistrés, selon le directeur général de la Prévention et de la Promotion de la Santé, le Dr Djamel Fourar.

Les cas de rougeole sont dus à la réticence des parents à faire vacciner leurs enfants a expliqué le Dr Fourar, tout en appelant les parents à se rapprocher des établissements de santé publique de proximité (EPSP) pour faire vacciner leurs enfants.  Le Dr Fourar a précisé que la vaccination est obligatoire pour tous les enfants. A l’origine de ce retour, ont expliqué les spécialistes, le non suivi de la campagne nationale de vaccination contre cette pathologie, lancée en mars 2017, en raison de la réticence de certains parents quant à la qualité du vaccin.

Maladie virale grave extrêmement contagieuse, la rougeole est une affection due à un virus de la famille des paramyxoviridés. C’est une maladie humaine et on ne connaît pas de réservoir chez l’animal. Le virus de la rougeole se propage lorsque les malades toussent ou éternuent, par le contact rapproché entre personnes ou par le contact direct avec des sécrétions nasales ou laryngées. Elle reste l’une des causes importantes de décès du jeune enfant, alors qu’il existe un vaccin sûr et efficace.

Il faut savoir que le premier signe d’infection est en général une forte fièvre qui apparaît environ 10 à 12 jours après l’exposition au virus et persiste 4 à 7 jours. Elle persiste 5 à 6 jours avant de disparaître. On l’observe en moyenne 14 jours après l’exposition au virus, dans un intervalle de 7 à 18 jours.

La plupart des décès sont dus aux complications de la maladie. De sérieuses complications sont plus fréquentes avant l’âge de 5 ans ou chez l’adulte de plus de 30 ans. Parmi les complications les plus graves, on observe des cécités, des encéphalites (qui peuvent s’accompagner d’oedèmes cérébraux), des diarrhées sévères (susceptibles d’entraîner une déshydratation), des infections auriculaires et des infections respiratoires graves comme la pneumonie.

La rougeole reste fréquente dans beaucoup de pays en développement, notamment dans certaines régions d’Afrique et d’Asie. Plus de 20 millions de personnes en souffrent chaque année.

 

A retenir

–  La rougeole reste l’une des causes importantes de décès du jeune enfant, alors qu’il existe un vaccin sûr et efficace.

–    En 2016, on a recensé 89 780 décès par rougeole dans le monde; c’est la première fois que le nombre de décès dus à la rougeole est inférieur à 100 000 par an.

–  Grâce à la vaccination antirougeoleuse, les décès par rougeole dans le monde ont chuté de 84% entre 2000 et 2016.

-Avant que la vaccination ne soit introduite en 1963 et qu’elle ne se généralise, on enregistrait tous les 2/3 ans d’importantes épidémies qui pouvaient causer environ 2,6 millions de décès par an.

 

Plan stratégique mondial 2012-2020 contre la rougeole et la rubéole

En 2012, l’Initiative contre la rougeole et la rubéole a lancé un nouveau Plan stratégique mondial de lutte contre la rougeole et la rubéole qui couvre la période 2012-2020.

Ce Plan fixe des stratégies claires pour que les responsables de la vaccination dans les pays, en collaboration avec les partenaires nationaux et internationaux, atteignent les buts fixés en 2015 et 2020 pour la lutte contre la rougeole et la rubéole et leur élimination.

D’ici à la fin de l’année 2020, le plan vise à éliminer la rougeole et la rubéole dans au moins 5 Régions de l’OMS.

L’OMS continuera de renforcer le Réseau mondial de laboratoires pour garantir le diagnostic rapide de la rougeole et suivre la propagation internationale des virus de la rougeole afin de permettre une approche plus coordonnée de ciblage des activités de vaccination et de réduire les décès dus à cette maladie à prévention vaccinale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :