20 000 actes de soins à domicile encadrés par AstraZeneca

Pas moins de 4432 visites à domicile ont été effectuées, soit plus de 20 000 actes de soins et plus de 6 000 entretiens psychologiques réalisés chez les patients, par des infirmiers qui se déplacent sur place, depuis 2015.

Ce programme qui vise à soutenir médicalement et psychologiquement les patients, notamment ceux atteints de cancer et à leurs familles à domicile, est encadrée par le ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière en étroite collaboration avec Clinica Group, AstraZeneca.

Amal Haddouche, directrice médicale d’AstraZeneca, Afrique du Nord , a affiché les ambitions et les objectifs de son groupe , à travers un  communiqué rendu public , en affirmant  « Nous travaillons pour atteindre les priorités du Plan, générer des données nationales sur le cancer, mettre en place des programmes de prévention du cancer du sein, renforcer les capacités de biologie moléculaire, animer un réseau d’oncologues et de médecins généralistes, soutenir six centres d’investigation et développer une pratique infirmière à domicile »

Pour Dr Haddouche « évaluer l’incidence des  cancers les plus fréquents est une priorité absolue pour AstraZeneca en Algérie » et d’indiquer que ce programme qui est déjà  en ligne a été élaboré en étroite collaboration  avec les pouvoirs publics en répondant ainsi aux  objectifs nationaux du ministère de la Santé » en ajoutant «  Nous nous engageons à soutenir les patients en Algérie et, en même temps, à nous aligner complètement sur les initiatives du ministère de la Santé qui visent à améliorer à la fois la prise en charge des patients, du diagnostic au traitement et au suivi »

Justement, le groupe pharmaceutique avait établi depuis 2015  et avec succès une plate-forme de diagnostic pour les mutations génétiques, qui génère des données épidémiologiques sur le récepteur de l’EGF ainsi qu’une nouvelle plateforme de mutations BRCA 1 & 2 en cours d’implémentation pour des  données locales.

 Notons par ailleurs, que le groupe AstraZeneca, l’un des principales sociétés pharmaceutiques mondiales, a récemment organisé un atelier de formation pour les infirmières en oncologie, dans le cadre de son accord de partenariat avec le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. L’événement visait à fournir les dernières mises à jour sur plusieurs priorités telles que le rôle des infirmiers dans le traitement des patients atteints de cancer, les effets secondaires de, la radiothérapie, la chimiothérapie et la chirurgie.

60 infirmiers de différentes régions ont participé à cette formation et d’autres seront organisées dans plusieurs régions pour faire bénéficier  un grand nombre d’infirmiers d’oncologie médicale.

Ce genre de programme est d’une grande importance pour la population algérienne et pour le système de santé algérien, sachant selon le pronostic des spécialistes, le nombre de cas de cancer va presque doubler dans les 20 prochaines années. L’entreprise soutient pleinement, dans ce sens,  le plan gouvernemental de lutte contre le cancer qui vise à réduire la mortalité et la morbidité liées au cancer dans tout le pays. Les programmes de prévention du ministère de la santé contre le tabagisme, l’amélioration du dépistage et du diagnostic du cancer, l’amélioration de l’accès à l’information et le renforcement des capacités de formation, de recherche et de financement revêtent une importance et une valeur extrêmes.

K.Nedjari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :