1er Centre d’oncologie pédiatrique en Algérie : L’association El Badr de Blida y croit

Face au déficit en matière d’accueil et de prise en charge d’enfants atteints de cancer, l’association « El Badr » de Blida a lancé le projet de réalisation du premier Centre d’oncologie pédiatrique en Algérie.

L’idée d’ouvrir un hôpital destiné exclusivement aux enfants cancéreux a germé il y a plusieurs années mais depuis 2015, les choses semblent avancer concrètement, surtout après l’octroi par la wilaya de Blida d’un terrain de 3000 m2 (mitoyen au CHU Frantz-Fanon) pour accueillir la structure hospitalière. Après consultation d’experts en Algérie et à l’étranger (France, Canada, Liban…), les plans d’architecture ont été finalisés et validés par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière.

Dans une conférence de presse, le président de l’association, le Dr Moussaoui, a fait savoir que ce centre d’oncologie pédiatrique comprendra deux pôles : l’un médical, d’une capacité de 60 lits et doté des services cliniques et des plateaux techniques nécessaires pour une prise en charge médicale de haute qualité. L’autre pôle, social, d’une capacité de 30 chambres sera destiné à l’hébergement des enfants ainsi que de leurs familles et permettra aux jeunes malades de poursuivre leur scolarité et de bénéficier d’activités ludiques et distractives.

De son côté, le vice-président de l’association « El Badr », le Dr Yacine Terkmane précisera que cette structure hospitalière, première du genre en Algérie, sera ouverte aux enfants des différentes régions du pays et pas uniquement aux malades issus de la wilaya de Blida. Ils auront ainsi accès aux différents services dont la consultation et l’exploration pathologique (imagerie, biopsie, analyses…etc). « Cela facilitera davantage la prise en charge des malades, qui n’auront plus à se déplacer vers d’autres structures pour faire des examens d’exploration », expliquera-t-il.

Il faut savoir, cependant, que la concrétisation de ce projet ne peut être effective sans l’apport de mécènes et de généreux donateurs, aussi, des opérations de collecte de dons sont initiées par l’association afin de pouvoir concrétiser ce « rêve ».

Pour cela, l’association organise le 16 février prochain à la coupole du Complexe olympique « Mohamed Boudiaf » (Stade du 5-Juillet) une journée dont le slogan est « Relais contre le cancer », afin sensibiliser les citoyens sur « l’importance de leur contribution dans la réalisation du premier hôpital caritatif en Algérie ». A noter que la marraine de ce relais contre le cancer n’est autre que Salima Souakri, ex-championne d’Afrique de judo et ambassadrice de l’Unicef.

Kamir B.